retour

ANTIGONES

QUAD & CIE

Théâtre   

 

Résidence

  • 14/02/2022 → 20/02/2022
 
  
  

Je ne peux plus être humain, je ne peux plus passer une journée normale quand je sais qu'à côté de moi on massacre, on torture, on enterre vivant. Ce qu’aurait dit Antigone. George Steiner

Propos

Première lecture de cette pièce à quinze ans
Celle d’Anouilh est la première qui me touche au coeur
Changée pour toujours…
Le monde s’ouvre avec Antigone
Je veux faire du théâtre
Puis je découvre d’autres Antigones, de Sophocle, de Brecht, de Cocteau, puis celle beaucoup plus tard, en prose de Henry Bauchau
Le livre de George Steiner Les Antigones
Aujourd’hui il y a antigoneS, celle que je veux écrire pour le plateau à côté de H. Bauchau.
Parce que son Antigone est du domaine du rêve quand je pose le livre et que pour glisser sur le plateau, j’ai besoin des impressions que me laisse la lecture d’un texte
Je veux travailler sur des fragments, comme à partir des membres disjoints des frères d’Antigone, Etéocle et Polynice, leurs membres, leurs corps méconnaissables
Puiser chez Bauchau des chapitres entiers, des phrases seules qui constituent Antigone, un mot ou plusieurs et à partir de là construire des scènes presque totalement muettes parfois, ou à l’intérieur desquelles la répétition d’un mot fragment peut devenir incantation jusqu’à l’extase, sa fin
L’histoire sera racontée par des comédiennes qui joueront les personnages féminins et masculins, un même personnage peut être interprété par plusieurs comédiennes dans des scènes différentes
J’ai souvent pensé Hémon comme une femme, Antigone comme un homme
Je trouve qu’ils se ressemblent
Il est un jardin, les feuilles sont de rosée, je n’écrase pas les petites bêtes ni la nuit étoilée, je vois mes Antigones remonter les marches du palais à toute volée entre nuit et aurore, elles viennent d’enterrer leur frère, leur amour, celui par qui la mort arrive, celui qui délivre de la vie, délivre de l’amour
Antigone dit qu’elle aime tant la vie, se serait-elle trompée ?
Elle a tant marché sur les routes à côté de son père fou, l’aveugle Oedipe, peut-être est-ce assez
Lorsque je vois une Antigone dans la rue, je lui fais signe
Certaines n’aiment pas qu’on les reconnaisse et s’enfuient en prenant le métro, vont sous terre
Certaines ont 20 (vingt) ans et font du cinéma, hissent des pancartes avec écrit dessus droits pour les forêts et les rivières
Certaines ont 30 (trente) ans et vont au bout du monde danser la salsa, s’amusent du complexe d’Œdipe
Certaines ont 50 (cinquante) ans, 70 (soixante-dix) ans et dorment sur des bancs, vont se laver à l’aube dans des bistrots
Les Antigones sont du côté des Indiens et prennent quelques boutons de Peyolt pour une transe avec les esprits, la transe des petites Antigone

 

N.Nauzes

Bio

NATHALIE NAUZES

 

Comédienne, metteuse en scène, formatrice, Nathalie Nauzes a fondé Quad et Cie en 2004 à Toulouse. Ses créations présentent toujours une forte sensorialité. Elles font entendre des voix radicales et précieuses du XXe siècle : W.B Yeats, S. Beckett, J. Rhys, V. Woolf, Y. Bonnefoy. Mais aussi Lars Norén : on se souvient de Démons (2009) et Le Temps est notre demeure (2015), ainsi que d’Acte, accueillis à Garonne en 2017.

Distribution

À partir du roman Antigone d’Henry Bauchau et de Les Antigones de George Steiner, d’un dialogue entre George Steiner et Pierre Boutang sur le mythe d’Antigone
Écriture de scènes muettes ou presque : Nathalie Nauzes
Distribution : Nathalie Andrès, Anne Violet, Derya Aydin, Clarisse Grandsire, Silvia Torri, Amandine Monin, Olivia Kerverdo
Adaptation, écriture pour le plateau et mise en scène : Nathalie Nauzes
Scénographie : Christophe Bergon
Lumière : Fabien Le Prieult
Photographies : Visages vagabonds / Fabien Le Prieult

 

Production : Quad et Cie
Coproductions : théâtre Garonne – scène européenne, Toulouse, Le Théâtre Sorano, Le Parvis, Tarbes, Scènes du Golfe, Vannes
Drac Occitanie, conseil départemental Haute Garonne, Région Occitanie Pyrénées / Méditerranée, Ville de Toulouse

©Orane Gibier - Nauzes ©Fabien Le Prieult
retour