retour

SODOME MA DOUCE

Les Hétéroclites

Théâtre   

 

Résidence

  • 22/07/2024 → 26/07/2024
 
  
  

Durée : 1H

Sodome ma douce c’est un seul en scène féminin. C’est, plus exactement, le monologue de la seule survivante du massacre de Sodome. « Sodome vous connaissez ce nom » survivante qui, après avoir traversé le temps, figée dans le sel par les assassins de son peuple, revient à la vie et s’adresse au public, témoin de son retour. Il s’agit donc d’un récit, d’un témoignage, d’un conte mais aussi d’une dénonciation, d’une prise à partie, d’une résurrection. Tout cela dans un corps, solitaire, fragile et fort, magique et palpable. Une femme qui reprend vie après un long emprisonnement et transmet au public l’histoire de son peuple et le récit du génocide qui le poussa à l’extinction. C’est aussi la parole de celle qui retrouve, après des siècles de torture, les sensation qui semblaient perdues à jamais, le vent sur la peau, le parfum des fleurs, la chaleur du soleil. Oubliée de tous.tes elle prend à partie le public, mi conteuse mémoire divine mi femme simple qui retrouve l’air et la peau. Concret et lyrisme se rencontrent pour offrir un texte à la fois poétique et percutant, beau et simple, accessible à tous·tes.

Propos

Ce qui nous intéresse principalement dans ce texte, c’est la langue ainsi que le propos qu’il donne à penser, sa poésie, sa force. On nous parle ici, aussi bien d’amour, de joie, de fête que de cruauté, de mort et de ressentiment. Pour rendre justice au texte, il nous semble crucial, de ne pas le figer et de lui donner une vie qui puisse parvenir au public le plus varié possible. Nous allons pour ce faire travailler à la fois une forme scènique et une forme pensée pour les espaces non dédiés, pour l’exterieur.
Nous voulons, d’une part, faire un travail pointu sur le corps, ses tensions, ses muscles, son graphisme, pour aborder la notion d’immobilité et d’autre part ( partageant un amour profond pour la musique et coyant tous les deux à l’importance qu’elle peut avoir pour soutenir une image, un propos ) expérimenter le travail avec un.e musicien.ne live.
Il s’agit donc d’un texte poétique oui, mais d’un concret simple et efficace, qui peux parler à tous.tes tant il fait appel au primaire, aux sens. Parler et pas de n’importe quoi, de choc des cultures, de différence, de peur, de mondes qui se touchent sans se comprendre, de confiance trahie. Peut-on être différents et se permettre la crédulité ? Peut-on pardonner aux bourreaux ? Ou du moins à leur descendants…
Des questions qui nous animent et bouleversent le monde.
Des questions de bases, de comment vivre ensemble.
Politiquement, il est ici question de dire, ouvrez les yeux, voyez n’oublions pas, mais aussi : je ne vous tuerai pas pour les erreurs de vos ancêtres, je viendrai vous apprendre plutôt, pour faire renaître ma culture.
C’est tout ce processus que nous entamons grâce à l’accueil en résidence du RING, pendant lequel nous traverseront une mise en lecture avec experimentation musicale.

Distribution

Metteur en scène : Salignon Julien
Comédienne : Thibaud Camille
Musicienne : Kokotkiewicz Marcin

©Les Hétéroclites
retour