retour

MR SPLITFOOT

La Canine

Danse   

 

Résidence

  • 14/06/2021 → 25/06/2021
  • 05/11/2021 → 13/11/2021
 

⬢ PREMIÈRE
RING – Scène Périphérique
12.11.2021 → 13.11.2021

  

Mr. Splitfoot est une réflexion sur la manière dont se transmettent les émotions, les énergies et les pensées. C'est une expérience avec les ondes présentes dans l'espace. Mr. Splitfoot est un solo féminin qui communique avec un espace réel et inconnu. Tour à tour par le silence ou la soudaineté d'un geste, il tente de dire l'indicible et nous plonge dans un état de rêverie intense.

PROPOS

Mr. Splitfoot s’intéresse à la recherche sur les espaces et les univers à habiter. Ceux-ci sont nourris de mémoire et de possibles futurs. Qu’ils soient imaginaires ou réels, ils offrent une invitation au spectateur.

Je souhaite mettre en relief les tensions spatiales d’un lieu, et les influences que ces tensions opèrent sur les états de corps des interprètes. Ces interconnexions créent des états de trouble, d’étrangeté et de désordre.
Ce spectacle cherche à approfondir les espaces de communication avec l’invisible, en faisant exister physiquement les ondes qui traversent un espace. Les corps dans mon travail sont généralement mus par des forces extérieures, rendues concrètes par l’intensité des états des corps des interprètes

Je mets en lien un imaginaire anatomique en relation à des états émotionnels. L’expressivité du visage est particulièrement sollicitée dans ce travail, et me permet d’aller à la rencontre d’un monde à la fois décalé et étrange. Je cherche à faire exister un univers trouble fait d’illusions optiques, à travers l’esthétique du monde de la magie et des premiers films muets.

La compagnie

Fondée en 2013, la compagnie La Canine, porte les projets d’Emilie Labédan. La Canine poursuit la création d’univers et d’atmosphères forts. C’est par les états et les matières du corps que ces paysages prennent formes. La recherche de matière chorégraphique est le plus souvent inspirée de matières concrètes et vivantes (animaux, éléments naturels, textures…) Apprivoiser et solliciter ces matières amène le travail chorégraphique vers un espace de jeu plus incarné et plus intime. La Canine aime concevoir et traiter le travail corporel, sonore et scénographique avec la même importance. De part ces différents médiums, La Canine étend son travail de recherche grâce à des projets d’actions culturelles à destination d’un large public.

BIO(S)

ÉMILIE LABÉDAN 

Elle est danseuse interprète et depuis 2013 chorégraphe au sein de La Canine. Il y a quelques années elle se forme au CDCN de Toulouse. Son travail est nourri par un intérêt pour tout ce qui est lié à la mémoire. Elle construit avec les espaces et les corps, des tensions magnétiques et troubles où la danse et les lieux sont traversés d’émotions complexes. Elle travaille autour de matières de corps qui se transforment constamment et questionne ce qu’il reste de ses traversées.

Elle développe depuis 2016 un travail d’ interprète dans la cie K622 – Mié Coquempot (PH / Z’ANIMA / AN H TO M) et dans la cie J’y Pense Souvent – Vincent Dupont (DDD / 5 APPARITIONS)

Elle participe à de nombreux court-métrages dans le cadre de l’École Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse, elle se perfectionne en tant que comédienne, et s’intéresse de près à la fabrication et la réalisation d’un film. Ses recherches de mise en scène sont empruntes de ces visions et méthodes de travail. Elle est diplômée d’état en danse contemporaine et est certifiée en  AFCMD (Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé) formation fondée par Odile Rouquet et Hubert Godard. Elle s’investit aussi en pédagogie et intervient dans plusieurs structures avec des publics d’horizons multiples.


ALIX BOILLOT – Scénographe

Plasticienne diplômée de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2015, Alix Boillot conçoit des installations, des scénographies, des objets et des éditions. En tant que scénographe, elle travaille notamment auprès d’Ivana Müller, Robert Cantarella, César Vayssié, Dominique Gilliot, Tamara Al Saadi, Anaïs deCourson, Guillermo Pisani, Marine Colard. Elle est interprète pour César Vayssié, Bastien Mignot, et elle est membre du collectif De Quark.

 

THOMAS LAIGLE – Eclairagiste

Thomas Laigle est éclairagiste et concepteur sonore pour le spectacle. Passionné par ses recherches d’interactions son-lumière, il développe ensuite son propre projet musical à la frontière entre art visuel et musique électronique : m-O-m. Une installation immersive synesthésique, une technologie rétrograde pour une esthétique minimale. Donner à entendre le bruit des câbles…


FLORENT PARIS – Compositeur

Guitariste et batteur, Florent Paris compose essentiellement depuis 2006 pour des musiques de films et pour le projet post-rock instrumental Hors Sujet. Autodidacte et passionné par le son depuis l’enfance, il collabore à de nombreux projets artistiques (cinéma, théâtre, audiovisuel, etc.). Musique improvisée, expérimentations sonores, mêlant formes, nappes, bruits et paysages sonores, cherchant majoritairement son inspiration dans les paysages oniriques et dans l’image, privilégiant l’improvisation et la recherche sonore, c’est en alliant minutie et brouillon qu’il construit sa musique. Florent Paris a collaboré et écrit la musique des pièces MayDay (2013) et La Latitude des Chevaux (2016) pour La Canine.

 

Distribution

Chorégraphie et interprétation : Emilie Labédan
Composition musicale : Florent Paris
Lumière : Thomas Laigle
Scénographie : Alix Boillot
Partenaires : La Place de la Danse CDCN Toulouse Occitanie, RING – Scène Périphérique. périphérique, La Plateforme/Cie Samuel Mathieu, ICI-CCN Montpellier
DRAC Occitanie, Conseil régional Occitanie Région, Conseil Départemental de la Haute-Garonne
Accueil en résidence : RING – Scène Périphérique, La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie, HONOLULU – Nantes / La Soulane
retour